Accueil
Accueil   >   Équipe   >   Doctorants

Doctorants


Noémie DE ANDRADE

Sujet de thèse : « Mise en place d’un outil de projections de besoins sociaux », sous la direction de Didier Breton. Accueillie à l'INED sous le tutorat de Sophie Pennec.
Financement : Convention CIFRE - Eneis Conseil


Mélanie LEPORI

 

 

                       

 

 

 

 

Sujet de thèse : « Conditions d’habitat, entourage, politiques publiques : l’adaptation des logements des personnes âgées en Europe », sous la direction de Didier Breton.


Description : Les impacts du vieillissement de la population européenne ne peuvent se résumer aux seules modifications de la structure de la population et les politiques publiques actuelles – nationales et européennes – se saisissent des enjeux sociaux et économiques du phénomène. Si la question de la santé est souvent mise en avant, celle du logement comme enjeu social primordial ne peut être éludée. Cette thèse cherche à étudier  l’adaptation des logements aux enjeux du vieillissement dans les territoires européens. Il s’agit ainsi de comprendre la manière dont les personnes âgées mais aussi les politiques publiques prennent en considération l’impact du vieillissement individuel sur les conditions de logement et, plus largement, d’habitat. La mesure de l’adaptation du logement des 50 ans ou plus y est réalisée en s’intéressant à la fois à la situation de logement (type de logement, peuplement, équipements), à celle de l’habitat (environnement de vie) ainsi qu’à l’entourage des personnes âgées. Ce sont plus particulièrement  les cas danois, français et espagnols qui y sont étudiés, grâce aux données de l’enquête Survey of Health, Ageing and Retirement in Europe (SHARE) et EU-SILC. Le but de la comparaison européenne est ainsi d’appréhender l’évolution des comportements individuels en fonction des contextes institutionnels. En outre, ce travail cherche à comprendre la manière dont l’adaptation se produit en s’intéressant aux trajectoires et différents déterminants des comportements d’adaptation (conditions de vie socio-économique, inégalités de santé, vulnérabilités, etc.). 

Financement :Contrat doctoral du Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche 

Actualité : LEPORI M., GARNIER B., PENNEC S. (à paraître, printemps 2017), « Les professionnels et la notion de “chez-soi” », "", in Dreyer P., Ennuyer B., avec la collaboration de Lepori M. et Pennec S. (dir.), Le chez-soi à l'épreuve des pratiques professionnelles. Acteurs de l'habitat et de l'aide à domicile, Chronique sociale, Lyon.


TANA BAO

 

 

                       

 

 

 

 

 

Sujet de thèse : « les conditions de réussite et d’adaptation des étudiants chinois en France », sous la direction de Philippe Cordazzo.

Description :

Au cours des quinze dernières années, le nombre d’étudiants asiatiques n’a cessé d’augmenter en France. Ce sont les étudiants chinois qui ont contribué le plus fortement à cette croissance, faisant de cette communauté la deuxième communauté étudiante étrangère derrière les Marocains et en passe de devenir la première (Mnesr 2014). À l’encontre d’une idée reçue selon laquelle les élèves et étudiants chinois connaîtraient une bonne intégration scolaire en France, les études réalisées dans les universités alsaciennes montrent que les taux de réussite des étudiants asiatiques sont plus faibles que ceux des étudiants français, mais surtout plus faibles que la moyenne des étudiants étrangers (Diallo, Monicolle, 2014; Ledant, 2015). L’objectif de cette thèse est, dans ce contexte, d’apporter des éléments à la compréhension des trajectoires universitaires des étudiant-e-s chinois-e en France dans une perspective de genre.

Financement : China Scholarship Council

Actualité : présentation à la Journée d'étude internationale du CRIDUP (11/10/2016), « Les motifs et les modalités de la migration sont-ils les mêmes pour les femmes et les hommes, le cas des étudiants chinois à l’Université de Strasbourg ? ».


 

John TOMKINSON

crédit photo :
©Ined/coletteconfortès

 

 

 

 

Sujet de thèse :« Analyse comparative, à l’échelle régionale, des maternités à l’adolescence en France et au Royaume-Uni », sous la direction de Didier Breton. Accueilli à l'INED sous le tutorat de Magali Mazuy.

Description : Ce travail de doctorat met l'accent sur la mesure de la fécondité aux âges jeunes et le devenir des jeunes mères, et se caractérise par : 

- la volonté d'aboutir et valider des mesures de ces phénomènes à un échelon départemental et infra-départemental, afin d'identifier des territoires dans lesquels, une fois contrôlés les effets de structure socioéconomique de la population, la fécondité des jeunes est significativement élevée ou faible ;
-la volonté d'étudier les trajectoires professionnelles et sociales des femmes ayant mis au monde un enfant très tôt dans leur vie génésique. Ces effets sont affectés par un effet de génération fort : avoir un enfant avant la majorité, a-t-il la même conséquence actuellement que dans les générations passées ?
- La volonté de mettre en parallèle ces indicateurs avec les politiques sanitaires et sociales.

Financement : Labex iPOPs / Ined

Actualité :

Tomkinson, J., 2016, "Factors Affecting Sexual Debut and Contraception Use Among British and French Teenagers: Findings from the 2009/10 Health Behavior in School-Aged Children (HBSC) Study", Population Association of America 2016 Annual Meeting, 31 mars - 2 avril 2016, Washington D.C., Etats-Unis.

Tomkinson J., 2015, « Reproductive trajectories of teenage mothers: a Franco‐British comparison », BSPS Annual Conference 2015, 7-9 septembre 2015, Leeds, Royaume-Uni.